Cahier de vie n°27 des PS

Bonjour à tous, 

La semaine dernière était bien courte puisque nous ne sommes allés que deux petits jours à l’école ! Nous en avons profité pour fabriquer notre pain (pour ceux qui ne l’avaient pas encore fait) avec la farine ramenée du moulin du Bondonneau.

Nous travaillons maintenant sur le thème de la chenille (et sa transformation en papillon). Nous avons lu l’album « La chenille qui fait des trous » d’Eric Carle et appris la chanson « Une chenille » de Didier Marest.

Nous avons découpé, mélangé puis recollé dans l’ordre les lettres pour écrire les mots « papillon » et « chenille ».

Et nous avons suivi un algorithme de pompons sur une chenille !

Nous avons réalisé une de nos premières fiches de mathématiques : nous devions colorier le bon nombre d’aliments mangés par la chenille, en respectant l’indication donnée par le chiffre

Après les avoir coloriées (en gris, quelle drôle d’idée), puis rangées dans l’ordre croissant, nous avons collé nos 5 fraises sur la page grise de notre livre des couleurs !

Avec Cindy, nous nous sommes entraînés à tracer des cercles dans de la semoule ou de la farine.

Nous avons dessiné notre bonhomme du mois de mai.

Nous avons aussi joué à un jeu de société qui s’appelle « Allez les escargots ». Dans ce jeu, les joueurs lancent deux dés de couleur, à tour de rôle. Il faut alors avancer les bons escargots (si les dés indiquent « jaune » et « bleu » par exemple, alors il faut avancer d’une case l’escargot jaune et l’escargot bleu). Le premier escargot à franchir la ligne d’arrivée a gagné !

Lundi, nous avons fêté les 4 ans d’Agathe et d’Arthur ! Et vendredi, celui de Lucie ! Bon anniversaire !

En motricité, nous avons poursuivi notre travail sur les jeux collectifs avec Théophane, mardi matin. Avec Cindy, nous avons couru en slalomant afin d’aller jeter une balle de tennis dans la petite cour. Il fallait revenir le plus vite possible pour permettre à un nouveau copain de partir !

Maîtresse a profité de la journée ensoleillée de jeudi pour travailler, avec la seconde moitié de la classe, sur la différence entre solide et liquide. Nous devions transporter des oursons d’une bassine à une autre puis essayer de déplacer l’eau … Pas facile, elle nous coulait entre les doigts !

Et voici quelques photographies de notre travail en autonomie.

A la semaine prochaine !